Crevettes ׀ Yellow Fire

20,00 $35,00 $

Rupture de stock
Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Description

Les crevettes (famille des Atyidés) sont des détritivores opportunistes, elles apprécient grandement la présence de végétaux, aussi bien pour se cacher que pour se nourrir. A savoir, la crevette ne dort jamais et passe tout son temps à chercher de la nourriture. Les femelles sont plus grandes que les mâles et la reproduction de chaque espèce possède son lot de particularités.

NÉOCARADINAS est sans aucun doute le crustacé préféré des néophytes : elle présente de multiples couleurs, et surtout, est très facile à élever et très prolifique .Le substrat technique n’est pas nécessaire ni requis, du sable, petites roches, etc… leurs conviendront. Il est préférable de les garder en bac spécifique, sinon il y a risque d’hybridation et elles perdront leurs couleurs.

Néocaridina ׀ var. Yellow Fire
pH de 6.5 à 8
Température de 20 à 29 °C

La Neocaridina davidi “Yellow” est une variété de crevettes naines provenant de sélections de la Neocaridina davidi “Red Cherry”.

MORPHOLOGIE : De forme allongée, la crevette possède 5 paires de pattes et une carapace segmentée au niveau de l’abdomen qui se termine par une queue en éventail taillée pour la nage.

Cette crevette mesure entre 20 et 30 mm. Vu sa petite taille, est classifiée dans le groupe des “crevettes naines”.

MODE DE VIE ET COMPORTEMENT : Cette crevette vit en colonie de dizaines d’individus. Elle ne se préoccupe guère des espèces croisant son chemin. Mesurant quelques centimètres, elle a tendance à se montrer discrète et à se cacher en présence de poissons ou de crustacés plus imposants.

Les cils situés sur les pattes et la queue facilitent la nage qui se fait par bonds lors de la contraction des muscles abdominaux.

LA MUE : Comme tous les crustacés, La Neocaridina davidi ”Yellow” mue chaque fois qu’elle se retrouve à l’étroit dans sa carapace. Avant le durcissement de son nouveau corps,elle est plus vulnérable et passe une bonne partie de son temps cachée. Ce mécanisme, très complexe, permet le renouvellement périodique de l’exosquelette et d’une partie du squelette interne. C’est également lors des mues que les femelles deviennent fécondables.

MODE DE REPRODUCTION : La femelle incube ses œufs sous son abdomen. Quand elle arrive à maturité sexuelle, il est possible d’observer la grappe ovarienne correspondant à la future progéniture au niveau du Céphalothorax.

Cette espèce est exclusivement dulçaquicole, l’ensemble du processus de reproduction a lieu en eau douce. Cette espèce suit un mode de reproduction qu’on appelle “à développement direct”. Après plusieurs semaines d’incubation, la femelle donne naissance à des juvéniles entièrement formés et prêts à se débrouiller seuls.

QUALITÉ DE L’EAU : Dans le commerce, cette crevette d’élevage est généralement acclimatée à une température avoisinant les 24°C dans une eau neutre. Il est conseillé de la maintenir dans une eau comprise entre 4 °C et 28 °C.

Pour une maintenance optimale, la température ne devrait jamais dépasser les 31°C sur de longues périodes. L’eau devra avoir un pH compris entre 6 et 8 et un gh allant de 5 à 15. Pour s’assurer de la bonne santé de votre crevette, l’environnement ne devra contenir ni nitrate, ni phosphate.

POPULATION ET ENVIRONNEMENT : En raison de leur état de fragilité lors de la mue, tous les crustacés ont besoin d’un environnement fourni en cachettes (racines, galets, feuilles, plantes…) pour s’abriter en cas de danger. Il convient de maintenir cette crevette dans un volume minimum de 20 litres.

Il est à préciser que cette espèce ne doit pas cohabiter avec des crustacés ou poissons de grande taille car elle deviendrait de fait une proie de prédilection. De plus, si vous souhaitez réaliser sa reproduction, il est préférable de l’élever dans un aquarium spécifique ou éventuellement en présence de poissons non prédateurs et de petite taille.

ALIMENTATION : Cette crevette accepte la majorité des aliments disponibles sur le marché aquariophile. Vous pouvez bien entendu la nourrir avec des produits spécialement adaptés aux crevettes naines.

Outre la nourriture artificielle, la majeure partie de ses besoins alimentaires peut être comblée par des éléments déjà présents dans l’aquarium. En effet, naturellement, la Neocaridina davidi “Yellow” se nourrira d’algues et de micro-organismes présents dans la végétation et le décors. Ajouter des feuilles en décomposition (chênes, aulnes…) ou quelques restes de plantes mortes assurera la base de l’alimentation de cette espèce, ces éléments constituant la base de son régime alimentaire.

REPRODUCTION : La reproduction de crevette est réalisable en captivité. L’ensemble du processus a lieu en eau douce. Si les conditions d’eau sont respectées, les femelles donneront naissance à des juvéniles entièrement formés et prêts à se débrouiller seuls à la naissance.

Bien que certains groupes de crevettes puissent “fusionner”, il est conseillé de ne pas mélanger plusieurs souches d’un même genre pour éviter les risques d’hybridation.

ACCLIMATATION : La Neocaridina davidi ”Yellow” est sensible aux changements brutaux de température d’eau ainsi qu’aux produits chimiques. Son acclimatation en aquarium doit être réalisée avec soin pour éviter qu’elle ne développe des maladies ou des faiblesses. Il est conseillé de mettre le sachet dans l’aquarium pendant une demi-heure puis d’insérer toutes les 10 minutes un peu d’eau de l’aquarium et ce, pendant au moins une autre demi-heure environ

Source : Fishipedia

Vu sur YouTube : Crevette Yellow King Kong (source : Decapoda)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Crevettes ׀ Yellow Fire”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!